Le départ de Mélanie

Publié le par Annick

Beaucoup d'émotion ce soir-là, à l'approche du départ de Mélanie qui a su, avec tact et gentillesse, dynamiser les bibliothèques du Mené.

melanie2Mélanie Duchet, à gauche et Marie Richard, responsable de la bibliothèque.

Animatrice pendant trois ans  des bibliothèques de la communauté de communes du Mené, Mélanie Duchet quitte la  Bretagne pour s'installer en région parisienne.
Les bénévoles de la bibliothèque de Plessala se sont réunies le 23 février pour établir le nouveau calendrier des permanences et recevoir Mélanie autour du pot de l'amitié.

melanie1Mélanie Duchet et les bénévoles de la bibliothèque informatisée depuis décembre 2010.

Mélanie est remplacée par Céline Jouan.

Nous avons eu des nouvelles de Mélanie 15 jours après son installation en région parisienne :

Sa première semaine a été un peu mouvementée, le temps de prendre ses repères et avec l'oral du concours.
Chaque mercredi des navettes sont à sa disposition pour chercher les prêts dans les bibliothèques et les acheminer dans celles qui ont fait la réservation.
La communauté de communes lui a fait un très bon accueil. Mélanie a même eu droit à un kouing aman un midi. Ses collègues sont sympas.
Les relations entre élus seront très différentes, l'ouverture d'esprit culturelle n'est pas la même en Bretagne qu'en banlieue.
Les transports ne lui ont pas, pour l'instant, réservé de mauvaises surprises, elle a trouvé un trajet qui se combine bien. Il lui arrive parfois,  le soir, de gagner 15 à 30 minutes sur son parcours vers Paris.
Mélanie est vraiment à la campagne où elle travaille. Elle sent même les "bonnes" odeurs.

"J'ai donc changé de vie mais le cadre de travail est agréable ; les week-ends parisiens sont remplis et la vie de couple est plutôt très sympathique", nous livre Mélanie.

Si Mélanie réussit à avoir son vendredi 1er avril, il y a des chances qu'elle passe le premier week-end de ce mois chez nous.

Publié dans LES GENS D'ICI

Commenter cet article

Annick 10/03/2011 19:24


Une soirée bien sympa que Mélanie méritait.